publicité

Fusillade dans Caen en 2010: ouverture du procès de deux Géorgiens

Le procès de deux Géorgiens accusés d'avoir tenté d'en tuer deux autres lors d'une fusillade dans une rue à Caen en novembre 2010 s'est ouvert ce mercredi devant la cour d'assises du Calvados.

  • LQ avec AFP
  • Publié le 28/11/2012 | 11:38, mis à jour le 28/11/2012 | 12:10
Le lieu de la fusillade, près de la gare de Caen en 2010 © F3 BNie
© F3 BNie Le lieu de la fusillade, près de la gare de Caen en 2010
Quatorze douilles avaient été retrouvées sur 175 mètres à l'issue de ces échanges de coups de feu survenus le 3 novembre 2010 aux alentours de midi dans le quartier de la gare ferroviaire de Caen. Deux armes avaient été utilisées, un pistolet à gaz et un 9 mm, selon les enquêteurs.

Des témoins entendus par les enquêteurs avaient évoqué une "course poursuite" et de nombreux coups "tirés en rafale" en direction de deux autres hommes, dont un a été blessé à la main et à la cuisse et s'était  vu prescrire une interruption temporaire de travailler de plus de trois mois.
Voir le reportage de Franck Bodereau et Mathieu Beaudouin
Fusillade dans Caen en 2010: ouverture du procès de deux Géorgiens
Un procès sans les victimes

Les deux victimes présumées, identifiées peu de temps après la fusillade, et également de nationalité géorgienne, n'étaient pas présentes à l'ouverture du procès mercredi.
La cour a demandé qu'elles soient recherchées.
Au cours de l'enquête, les deux victimes présumées ont d'abord déclaré que le blessé avait été touché par une balle perdue, avant que ce dernier ne reconnaisse avoir été visé. Le blessé a admis connaître les deux accusés mais son ami a dit ne les avoir jamais vus.
Aucune plainte n'a été déposée.
L'accusation privilégie l'hypothèse d'un "règlement de comptes dans un contexte d'organisation délictueuse" mais cette interprétation est contestée par la défense.
Les deux suspects avaient été interpellés, en situation régulière, dans les semaines qui ont suivi la fusillade.

Le principal accusé, âgé de 31 ans,  doit répondre de tentative d'homicide volontaire, détention et port d'arme prohibé de première catégorie.
Il est en détention depuis le 29 janvier 2011. Il avait déjà été condamné pour des vols et des affaires de stupéfiants.
Il comparaît au côté d'un autre Géorgien, âgé de 35 ans, qui devra répondre de tentative d'homicide volontaire seule. Il avait été arrêté deux jours après la fusillade. Il a déjà été condamné une fois pour des vols et port d'arme prohibé.
Ils encourent trente ans de réclusion criminelle.

Voir les images tournées après la fusillade à Caen en novembre 2010
fusillade Caen 2010



les + lus

les + partagés