publicité

Orne : les éleveurs de la Charentonne ne chôment pas pendant les fêtes

Les éleveurs de la Charentonne, qui commercialisent eux-même leurs viandes, ont une activité intense pendant les fêtes de fin d'année. 

  • LQ
  • Publié le 28/12/2012 | 11:40, mis à jour le 28/12/2012 | 11:45
L'atelier de découpe des Eleveurs de la Charentonne (Orne), décembre 2012 © France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie L'atelier de découpe des Eleveurs de la Charentonne (Orne), décembre 2012
3500 commandes à préparer avant la Saint-Sylvestre, dans l'atelier de découpe des éleveurs de la Charentonne, à Gacé dans l'Orne. 
Pas le temps de se reposer, d'autant que les clients improvisent de plus en plus leurs repas de fête, et ne pensent pas toujours à anticiper leur commande ! 
Pendant les fêtes, l'activité augmente de 25 %.

Mais pas de quoi faire peur à cette "petite" entreprise qui ne connaît pas la crise. 
Car depuis 7 ans, le développement des "Eleveurs de la Charentonne" est impressionnant. 
Cinq agriculteurs du canton de la Ferté Fresnel (canton où la Charentonne prend sa source) ont lancé ce système de vente directe en 2005. 
Il s'agissait de découper, transformer puis de commercialiser au travers de leur propre réseau de distribution, des viandes bovines, porcines, ovines ainsi que des viandes de volaille.

Aujourd'hui, l'atelier de découpe emploie 85 personnes, et se fournit chez 120 éleveurs de la région. 
Les éleveurs de la Charentonne ont un site internet et proposent de la vente en ligne. 
Le groupe gère une dizaine d'enseignes de vente directe, et le chiffre d'affaire a grimpé de 20% l'année dernière. 
15 embauches sont même prévues prochainement. 

Voir le reportage de Renaud Parquet et Damien Migneau
Orne : les éleveurs de la Charentonne ne chôment pas pendant les fêtes







les + lus

les + partagés