publicité

Caen, la société Alltech, parternaire titre des Jeux Equestres Mondiaux de 2014, s'implante en Normandie

A 500 jours de Jeux Equestres Mondiaux de 2014, qui se dérouleront en Basse-Normandie, le PDG du partenaire titre de la manifestation, Alltech, était en visite à Caen ce lundi 8 avril.

  • Par Catherine Berra
  • Publié le 08/04/2013 | 17:52, mis à jour le 09/04/2013 | 11:56
De gauche à droite, Philippe Duron, député-maire de Caen, Laurent Beauvais, président du conseil régional de Basse-Normandie et Pearse Lyons, PDG de Alltech, partenaire titre des JEM 2014 © Laurent Marvyle - France 3 Basse-Normandie
© Laurent Marvyle - France 3 Basse-Normandie De gauche à droite, Philippe Duron, député-maire de Caen, Laurent Beauvais, président du conseil régional de Basse-Normandie et Pearse Lyons, PDG de Alltech, partenaire titre des JEM 2014
Alltech est, depuis trente ans, une entreprise américaine basée à Lexington, dans le Kentucky, spécialisée dans la nourriture pour animaux. L'un des dix géants mondiaux de la nourriture animale, perçu comme un leader de l'innovation nutritionnelle, du fait de l'importance que l'entreprise donne à la recherche et à l'innovation.

La philosophie de cette multinationale est en gros "de la graine à l'assiette" ou comment fournir des solutions pour relever les plus grands défis à venir : nourrir plus de 6 milliards d'individus, faire face à la pénurie de certaines matières premières, veiller à la sécurité alimentaire en s'assurant notamment que les suppléments donnés aux animaux (bovins, porcs, volailles, poissons, chevaux...) ne contiennent pas de substances contaminantes comme les mycotoxines, les métaux lourds, les dioxines ou encore les PCB.

Alltech dont le chiffre d'affaires global s'élève à un milliard d'euros a ouvert un bureau à Caen, le troisième en France.

C'est dire combien le patron de la firme partenaire titre des Jeux Equestres Mondiaux croit en son association avec les responsables politiques et économiques Bas-Normands, comme il l'explique dans la vidéo ci-dessous :
Interview exclusive du PDG de Alltech, Pearse Lyons par Laurent Marvyle

Déjà partenaire des JEM 2010 de Lexington, auxquels il a apporté 10 millions de dollars, Pearse Lyons finance les Jeux de 2014 à hauteur de 10 millions d'euros, misant sur les retombées spectaculaires qu'aura inévitablement cette grande manifestation dans le monde entier. En bon chef d'entreprise américain visionnaire qu'il est, il mise aussi sur l'après JEM et les projets qui en découleront, comme, par exemple, commercialiser une marque de Calvados. Car avant de se consacrer à la nourriture animale, l'entreprise était spécialisée dans le bière et le Bourbon.

Les retombées attendues de JEM 2014 : 500 millions de téléspectateurs et 500 000 visiteurs

Un événement sportif et festif considérable qui demande des moyens et une logistique hors du commun.

Pour cela, le recrutement des 3 000 bénévoles va bientôt commencer via une plateforme internet sur laquelle les postulants pourront s'inscrire.

Laurent Beauvais, s'inspirant du modèle de JO de Londres, a insisté lors d'une conférence de presse ce lundi après-midi : les bénévoles devront être vraiment présents, motivés et engagés pour ces Jeux Equestres. Ils seront l'une des "pièces maîtresses de leur réussite", a-t-il déclaré, "le sourire normand" destiné aux visiteurs comme aux délégations sportives.

Autres initiatives annoncées : un "élan des Jeux", opération destinée à soutenir et labelliser toutes les initiatives qui seront prises autour des JEM, l'ouverture d'un club entreprises et la présentation de la mascotte, Norman, un cheval en peluche, fabriqué par une entreprise normande.
Norman, la mascotte des Jeux Equestres Mondiaux 2014 de Normandie, présentée officiellement ce lundi 8 avril © France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie Norman, la mascotte des Jeux Equestres Mondiaux 2014 de Normandie, présentée officiellement ce lundi 8 avril

Enfin, la cérémonie d'ouverture des Jeux 2014 a été avancée au samedi 23 août, afin que les compétitions puissent démarrer dans les meilleures conditions possibles dès le lundi 25 août 2014 pour 15 jours d'épreuves.


Notre reportage, signé Laurent Marvyle et Guillaume le Gouic :
J-500 avant les JEM 2014


Pour tout savoir sur ces jeux, voyez le site officiel : http://www.jemfeialltech2014-normandie.fr/

les + lus

les + partagés